pixTransp.gif, 807B
pixTransp.gif, 807B
pixTransp.gif, 807B
pixTransp.gif, 807B
pixTransp.gif, 807B    Accueil > Rimay > Institut Dharma > Etudes pixTransp.gif, 807B Soutenez le dharma pixTransp.gif, 807B Calendriers pixTransp.gif, 807B

Apprentissage du tibétain

Pourquoi découvrir le tibétain ?

Apprendre le tibétain est encore de nos jours un élément important de la transmission du Dharma en Occident. Selon sa disponibilité et sa motivation, il est possible de s’initier au tibétain dans le but de devenir traducteur ou plus modestement de connaître le vocabulaire essentiel du Dharma (une centaine de mots) et de pouvoir lire et chanter les textes de pratique.

Une bonne connaissance de la langue permet d’avoir accès à la richesse immense de la tradition scripturaire mais des connaissances de bases sont aussi très précieuses pour mieux comprendre et intégrer le sens des enseignements tant au niveau de la pratique que de l’étude. Une certaine intelligence du tibétain est utile pour découvrir les multiples niveaux de sens que véhicule un texte du Dharma et qui n’apparaissent souvent que partiellement dans les traductions.

Langue sacrée

Le tibétain est une langue sacrée et primordiale. Sacrée parce qu’elle est le véhicule d’une tradition spirituelle authentique, complète et vivante. Primordiale parce qu’elle n’a rien perdu de la vitalité des origines premières, parce qu’elle est imprégnée du Dharma et parce qu’elle est le véhicule de sa transmission.

Sa pratique comme langue du Dharma, son écriture et la copie des textes est un moyen d’établir par l’étude un contact avec l’éveil et ses qualités.

Traduction & transmission


Traduction et transmission sont étroitement liées
, interagissant dans les relations existant entre langue, conception, esprit et expérience. La transmission de l’expérience libératrice passe par la langue, le bon usage de la langue est éclairé par l’expérience juste de ses référents (Lama Denys Rinpoché).

En effet, nous n’avons souvent pas conscience de combien la langue conditionne notre conception du monde et de nous-même et à quel point elle conditionne notre expérience. Ce lien entre langue, conception et expérience est toujours présent quelque soit le langage. La particularité du tibétain est que son organisation intrinsèque est dharma dès la conception. Il a été modelé par des accomplis ayant une profonde expérience de l’interdépendance de l’expérience vécue, de la pensée et de la langue. La langue elle-même véhicule la continuité entre le dharma comme énoncé, l’intelligence et l’expérience vécue.

C’est pourquoi l’apprentissage du tibétain est aussi une façon de changer d’esprit, c’est-à-dire d’entrer dans les paradigmes traditionnels qui ouvrent à l’expérience éveillée.

Apprendre le tibétain par correspondance

Les cours de tibétain sont disponibles par correspondance. Des week-ends de soutien seront également proposés pendant l’année en Avalon. Tarif  : 25 € / jour

Les cours proposent quatre niveaux d’études (de débutant à traducteur) avec les documents d’étude et les cours de soutien en classe :

  • UV TIB-1 : Lire et écrire
  • L’alphabet : les consonnes de base et les signes voyelles.
  • Les combinaisons de lettres suscrites et souscrites.
  • La syllabe : la lettre radicale, les préfixes et les suffixes.
  • Les mots simples et composés, l’utilisation du dictionnaire.
  • Le nom et ses qualificatifs immédiats.
  • Les pronoms personnels.
  • Les verbes être et avoir à la forme affirmative, négative, interrogative.

9 leçons/ 3 envois sur 9 mois - 230€

  • UV TIB-2 : Les principales particules syntaxiques
  • La génitive particule-tibetain-1 et ses variations.
  • Le « la teun » et ses variantes.
  • L’agentive et ses variations.
  • Le verbe en tibétain littéraire.
  • En tibétain parlé les verbes d’actions et de perception-réception.
  • Le sadhana de Tchènrézi.

9 leçons/ 3 envois sur 9 mois - 230€

  • UV TIB-3 : Les 37 pratiques de bodhisattva

Le texte « Les 37 pratiques de Bodhisattvas » a été composé par l’érudit tibétain Ngulchou Thogmé Zangpo au 13ème siècle. Ce texte est l’un des plus connu du bouddhisme tibétain. Ses conseils sont intemporels et universels.

L’étude et la traduction du texte sont complétées de points de grammaire :

Les formes active et spontané du verbe.
Les noms verbaux et adjectifs verbaux.
Les domaines agentifs et objectifs.
Les noms et les verbes honorifiques.
La probabilité, l’incertitude et le doute (parlé).

9 leçons / 3 envois sur 9 mois - 230€

  • UV TIB-4 : La traduction de texte

Les textes proposés suivent une progression en partant de textes à la structure grammaticale aisée, répétitive tel « Le précieux rosaire de la voie sublime » qui est le 2ème texte majeur de Gampopa après « L’ornement de la libération » :

L’étude de « L’ornement de la libération » est proposée dans le cadre du Shédra en formation 4, la traduction en tibétain commencera par son résumé le « Dudom », avant la traduction du texte lui-même, le « Dagpo Targyèn ». Suivront la traduction d’autres grands classiques tels le Bodhicaryavatara, le Gyu Lama, le Zabmo Nangteun, etc.

Traduction de textes - 230€

Pour vous inscrire aux cours de tibétain par correspondance, cliquez ici.

Evénements programmés




separateurTitre.jpg, 3,3kB
Le tibétain écrit a été formé à partir de la langue originelle de la civilisation pré-bouddhique du royaume du Shang-Shung et du sanskrit, la langue sacrée de l’Inde qui partage des racines communes avec les langues indo-européennes. Elle a aussi reçu des influences du chinois dans certains aspects de sa syntaxe.
pixTransp.gif, 807B
pixTransp.gif, 807B